Montpellier

Hausse des taux de l'immobiler, on vous explique tout

Le constat actuel est clair et net : les taux fixés par les organismes financiers pour les prêts immobiliers sont à la hausse. Les spécialistes de la question avancent tout de même que la situation pourrait être maîtrisée avant la fin de l’année. Et cela aboutirait à des niveaux de taux historiquement bas. Mais pour le moment, la tendance est à la hausse, et ce particulièrement pendant le mois de juillet. Cependant, cela ne devrait pas vous enlever l’idée de solliciter un crédit pour acquérir un bien immobilier pays basque, une région où il fait bon vivre.

Une situation due à un ajustement des prix réalisé par les banques fortement sollicitées

Cette hausse des taux des prêts immobiliers est le fait d’un réajustement effectué par certaines banques très sollicitées par les consommateurs. En effet ces derniers temps, on a assisté à une explosion des dossiers de demande de crédits immobiliers, ce qui a poussé les établissements financiers à réviser leur politique commerciale. Ils ont ainsi décidé de relever leurs prix ou d’allonger le délai de traitement des dossiers. En haussant les taux des prêts, plusieurs banques pensent que cela dissuadera les clients potentiels souhaitant contracter de nouveaux prêts ou faire un rachat de crédit. Dans le fond, c’est une technique mise en place pour avoir le temps de mieux traiter le nombre important de dossiers de prêts reçus et ainsi se désengorger un tant soit peu.

Une remontée des taux d’emprunt d’État

Par ailleurs, la hausse des taux des prêts immobiliers s’explique par une remontée des taux d’emprunt d’État à 10 ans, une base dont on se fie pour fixer le coût de l’argent. Les organismes financiers prennent au sérieux l’évolution de ces taux et les répercutent sur leurs clients.

Dans le fond, cette remontée n’a pas eu un gros impact, car le niveau des demandes de prêt immobilier n’a pas du tout fléchi.


Donnez un commentaire pour cette rédaction