Montpellier

Qu'est ce que le LMNP ?

Le loueur meublé non professionnel (LMNP) est un dispositif  fiscal adapté aux particuliers notamment les contribuables français, donnant en location des locaux meublés chambres ou appartements.

La location en meublé est une forme de gestion du patrimoine immobilier qui admet de profiter d'une assiette fiscale intéressante et d'une règlementation  moins lourde  que la location vide.

Le statut lmnp  consiste à louer des locaux meublés, directement occupés par le locataire. L'appartement loué en meublé doit être totalement équipé de  tout le mobilier nécessaire à l’habitation tels que la literie, les ustensiles de cuisine, le chauffage, luminaires, les meubles de rangement, réfrigérateur, table et chaises...

 Le particulier acquiert un bien dans une résidence avec services, et le loue à une société gestionnaire qui elle mettra même le logement en location à sa clientèle. Si le bien est neuf, l’investisseur recouvrera la TVA.

Quels sont les Logements concernés ?

 Certaines communes et localités empêchent au propriétaire d’une résidence louée auparavant nue de la  transformer en meublée sans accord du préfet ou de l'autorité administrative ayant reçu procuration, après note du maire. Les accords conclus en violation de ces dispositions sont nuls et non avenus. Cette restriction d'urbanisme limite amplement la possibilité d’adopter la location meublée pour des résidences ayant déjà fait l'objet d'une location nue.

La plupart  des logements permettant d’investir  au statut du LMNP touche donc soit des logements neufs, soit des logements déjà loués en meublé.

En louant votre bien à l’exploitant de la résidence, le montant du loyer est déterminé par un bail commercial d’une durée au moins de neuf ans.

si vous financez vous-même votre investissement c'est-à-dire sans avoir recours à un crédit immobilier, il n'y a pas de condition particulière à respecter. En revanche en cas d'acquisition à crédit, vous ne devez pas présenter de ratio d'endettement ou de charges mensuelles supérieur à 33% de vos revenus.

Vous devez avoir la possibilité d'assumer un effort d'épargne mensuel minimum de 250 euros à 300 euros

Donnez un commentaire pour cette rédaction